HMB.png 17 décembre 2009     commenter

Le HMB une valeur sûre

Categories : Nutrition

Qu'est-ce que le HMB et où le trouve-t-on ?

Le HMB oubêta-hydroxy-méthylbutyrate est un métabolite (dérivé) de l'acide animé Leucine, un acide aminé branché essentiel.
Divers aliments comme le poisson et certaines plantes et produits végétaux, tels les épis de maïs et le pamplemousse contiennent naturellement du HMB et il est également synthétisé par notre organisme à partir de la leucine.
Ces deux apports conjugués permettent au corps de disposer de 0,2gr à 0,5gr de HMB par jour

Comment le HMB agit-il ?

Le HMB diminue la dégradation des protéines due à un exercice intensif , ce qui limite la destruction des cellules musculaires. Il minimalise ainsi les lésions musculaires, répare et renforce la membrane cellulaire, stimulant ainsi le développement de nouveaux muscles.
Outre ce rôle de protection et d'anti-catabolisme au cours des efforts, il accélère également la croissance musculaire pendant les phases de repos.
A l'origine, le HMB est un supplément utilisé en médecine, notamment pour améliorer la récupération des patients après une intervention chirurgicale, et pour soigner les grands brûlés. Le HMB s'est montré capable d'accélérer la synthèse du collagène et donc la réparation de la blessure et la cicatrisation suite à une intervention chirurgicale.
Pour rappel, le collagène est une protéine très utilisée par le corps humain, pour la peau, les cartilages, les tendons et les ligaments. Il assure la régénération et l'élasticité de ces tissus.
En cas de blessures ou d'exercice physique intense, le taux naturel de HMB dans le corps diminue fortement, entraînant le catabolisme et rendant plus longue la récupération. En jouant sur ces deux tableaux, les suppléments de HMB protègent les muscles au cours de l'effort en limitant la dégradation des protéines, donc la destruction musculaire, ce qui rend la récupération plus rapide.

Quel dosage ?

La dose recommandée est de 3 g par jour, répartis en deux ou trois prises. Il est important de continuer à prendre le HMB même les jours de repos, il suffit juste de réduire la dose.
Certains athlètes ont constatés que leurs résultats s'amélioraient significativement à partir de 5 grammes par jour. Toutefois ce dosage est à adapter en fonction du poids : pour un poids de plus de 90 kg, il est possible de prendre de 5 à 6 gr par jour lors des entraînement et de seulement 2 à 3 gr les jours de relâche.
Pour maintenir un approvisionnemlent constant, il est préférable de fractionner les doses en répartissant la quantité journalière en 5 ou 6 prises.

Les Etudes

Le HMB a déjà fait l’objet d’une trentaine d’études cliniques, conduites par des experts reconnus dans des universités prestigieuses. Toutes ces études concluent à des gains musculaires plus rapides et plus significatifs lorsque la supplémentation en HMB s’accompagne d’un exercice intense. Les sportifs supplémentés ont généralement doublé leurs gains musculaires et perdu deux fois plus de graisse comparés aux contrôles

Les études cliniques qui ont portés spécifiquement sur la sécurité d’utilisation du HMB ont toutes conclues à sa sûreté et notées l’absence d’effets secondaires.

La recherche montre également que le HMB combiné avec de la créatine donne des résultats plus importante que chacun des deux complélments utilisé seul . Une étude publiée montre que les deux suppléments les plus puissants ont un effet additif (Strength and Muscle Building: 2001: Jowko). HMB et créatine sont les suppléments les plus vendus sur le marché. Ce sont ceux que les athlètes sérieux en quête de résultats grâce à l'entraînement de musculation peuvent utiliser avec confiance. Il ne fait aucun doute que HMB + créatine est la combinaison éprouvée qui aide les bodybuilders à augmenter leur masse musculaire maigre ainsi que la force et les performances qui y sont liées.

Pourquoi prendre du HMB ?

Compte-tenu de ses différents principes actifs, le HMB peut être consommé dans les cas suivants :

  • Augmentation plus rapide de la masse musculaire : une supplémentation simultanée en Créatine et HMB permet d'obtenir des résultats supérieurs aux résultats additionnés de ces deux produits pris séparément

 

  • Limitation du catabolisme

 

  • Amélioration de la récupération musculaire

 

  • Diminution de la masse graisseuse (favorise la sèche)

 

  • Prévention et traitement des lésions musculaires liées aux efforts intensifs

 

  • Cicatrisation plus rapide des blessures musculaires

 

Sportivement

Votre équipe Peak / Nutrition Outlet

 

   HMB BETATOR de Body-ATTACK

Références :

Holecek, M., Muthny, T., Kovarik, M., and L. Sispera, 2009 Effect of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) on protein metabolism in whole body and in selected tissues, Food Chem. Toxicol. 47:255-259

Kornasio, R., I. Riederer, G. Butler-Browne, V. Mouly, Z. Uni, and O. Halevy, 2009 β-Hydroxy-β-methylbutyrate (HMB) stimulates myogenic cell proliferation, differentiation and survival via the MAPK/ERK and PI3K/Akt pathways, Biochim. Biophys. Acta 1793:755-763

Wilson, J.M., J. Kim, S. Lee, J.A. Rathmacher, B. Dalmau, J.D. Kingsley, H. Koch, A.H. Manninen, R. Saadat, and L.B. Panton, 2009 Acute and timing effects of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) on indirect markers of skeletal muscle damage, Metabolism & Nutrition 6:6

Eley, H.L., Russell, S.T., and M.J. Tisdale, 2008 Mechanism of attenuation of muscle protein degradation induced by tumor necrosis factor-α and angiotensin II by β-hydroxy-β-methylbutyrate., Am. J. Physiol. Endocrinol. Metab. 295:E1417-E1426

Eley, H.L., Russell, S.T., Baxter, J.H., Mukerji, P., and M.J. Tisdale, 2007 Signaling pathways initiated by ß-hydroxy-ß-methylbutyrate to attenuate the depression of protein synthesis in skeletal muscle in response to cachectic stimuli, Am. J. Physiol. Endocrinol. Metab. 293:E923-E931

Smith, H.J., P. Mukerji, and M.J. Tisdale., 2005 Attenuation of proteasome-induced proteolysis in skeletal muscle by ß-hydroxy-ß-methylbutyrate (HMB) in cancer-induced muscle loss, Cancer Res. 65:277-283

Slater, G.J., P.A. Logan, T. Boston, C.J. Gore, A. Stenhouse, and A.G. Hahn, 2000 ß-Hydroxy-ß-methylbutyrate (HMB) supplementation does not influence the urinary testosterone:epitestosterone ratio in healthy males, J. Sci. Med. Sport 3:79-83

Lamboley, C.R., D. Royer, and I.J. Dionne, 2007 Effects of ß-hydroxy-ß-methylbutyrate (HMB) on aerobic performance components and body composition in college students, Int. J. Sport Nutr. Exerc. Metab. 17:56-69

Knitter, A., L. Panton, J.A. Rathmacher, A. Peterson and R. Sharp, 2000 Effects of ß-hydroxy-ß-methylbutyrate (HMB) on muscle damage after a prolonged run, J. Appl. Physiol. 89:1340-1344

Baier, S., Johannsen, D., Abumrad, N., Rathmacher, J. A., Nissen S. and P. Flakoll, 2009 Year-long Changes in Protein Metabolism in Elderly Men and Women Supplemented With a Nutrition Cocktail of beta-Hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB), L-Arginine, and L-Lysine, JPEN 33:71-82

Wilson, G.J., J.M. Wilson, and A.H. Manninen, 2008 Effects of beta-hydroxy-beta-methylbutyrate (HMB) on exercise performance and body composition across varying levels of age, sex, and training experience: A review, Nutr. Metab. (Lond) 5:1

O’Connor, D.M. and M.J. Crowe, 2007 Effects of six weeks of ß-hydroxy-ß-methylbutyrate (HMB) and HMB/creatine supplementation on strength, power, and anthropometry of highly trained athletes, J. Strength Cond. Res. 21:419-423

Commentaires

Nouveau commentaire :

This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)