vitamineC.png 02 janvier 2012     2 commentaires

Tout sur la vitamine C ou Acide Ascorbique

Categories : Nutrition, Nouveaux produits

La vitamine C ou acide ascorbique

C'est la vitamine C qui a sauvé la vie des organismes vivants en les protégeant contre les effets toxiques de l'oxygène. En effet il y a 425 millions d'années, des organismes primaires appelés tétrapodes vivants dans l'océan tentent la conquête de la terre ferme. Mais ils se trouvent face à un adversaire insoupçonné: l'oxygène. Après une longue et dangereuse période d'adaptation ils vont réussir à synthétiser un antipoison: la vitamine C, un puissant anti-radicaux libres. C'est grâce à cette formidable acclimatation que la vie sur terre sera désormais possible. Nous allons voir comment une si petite substance peut favoriser la récupération chez les athlètes après l’effort, améliorer la capacité pulmonaire diminuer l'accélération cardiaque... mais aussi retarder voire empêcher certaines maladies liées au vieillissement.
 
besoin de vitamine C
 

I)Notion de la vitamine C:

La notion de vitamine C comprend L -[+]-ascorbique (L pour lévogyre, forme présente dans la nature) et ses dérivés qui ont qualitativement le même effet biologique. La Vitamine C est hydrosoluble, c'est-à-dire qu'elle est soluble dans l'eau . Elle peut être synthétiser par les animaux et les plantes. L'homme ne peut pas fabriquer de vitamine C et en a perdu la faculté. Il doit donc la trouver impérativement dans l'alimentation et notamment dans les fruits et légumes.
 
La Vitamine C est très dispersée dans tout l'organisme. Elle est absorbée principalement à travers l'intestin grêle. On estime à environ 1,5 g (1.500 mg) la quantité moyenne présente dans le corps (pour un poids de 75 kilos). 
 
Elle se trouve essentiellement dans les globules blancs(leucocytes) ,le foie, la rate, les glandes endocrines ,les tissus péri-dentaires(gencives) et le cristallin de l’œil. C'est la vitamine la plus fragiles avec la vitamine B1 En effet ,on l’utilise comme indicateur de maintien de la qualité vitaminique des aliments; si elles ont été préservées les autres vitamines le seront aussi. La vitamine C est extrêmement sensible à l'oxygène de l'aire à la lumière (d’où l'intérêt des bouteilles opaques pour conserver les jus de fruits).Elle est aussi sensible à la chaleur; la cuisson des aliments détruit la vitamine C d'autant plus qu’elle se prolonge. À titre d'exemple, la pomme de terre conservée à température ambiante perd de 15% de sa teneur en vitamine C chaque mois. La cuisson entraîne une perte supplémentaire pouvant aller jusqu'à 90% si elle est prolongée. Il n'existe pas d'hypervitaminose contrairement à d'autres substances. Si les apports sont supérieurs aux besoins et que que les tissus sont saturés, l’excédent est éliminé par voie urinaire.
 

II)Rôles de la vitamine C.

On a longtemps cru que la seule propriété de la vitamine C était la prévention ou la guérison du scorbut (maladie se caractérisant par anémie, perte de dents, ...). On sait aujourd'hui que ses fonctions sont multiples et son rôle psychologique très important puisqu’elle participe à de nombreuses réactions chimiques de l’organisme et intervient dans de nombreux métabolismes au niveau des tissus musculaires et cérébraux, des cellules, des humeurs et des hormones.
 
  • Puissant anti-oxydant: la vitamine C joue un rôle fondamental. Elle bloque la production des radicaux libres , elle protège les acides gras insaturés de la membrane des cellules et agit directement à l’intérieur des cellules et indirectement en régénérant la vitamine E, principal anti-oxydant de la membrane cellulaire.
 
  • La vitamine C stimule la synthèse et l'entretien du collagène (protéine présente dans toutes les structures du corps représentant 35% des protéines de l'organisme et qui fait exploser les ventes notamment pour les produits anti-rides à base de collagène vu son importance sur le corps) et par voie de conséquence la résistance et la santé de tous les tissus dans lesquels celui-ci est impliqué: peau,cartilage,ligaments,parois des vaisseaux sanguins (surtout les petits capillaires qu'elle renforce) dents,os (sans elle, les fractures se consolident mal). Elle participe aussi à la synthèse des acides aminés, et augmente la production de monoxyde d'azote (NO).
  • Elle participe à la synthèse de certains neuro-transemetteurs comme la noradrénaline, impliquée dans l'éveil, l'attention et la concentration (la noradrénaline est un précurseur de l'adrénaline ). Les Hormones neuro endocrines telles que la gastrine , la bombésine, la CRH et la TRH sont activées par une amidation dépendante de l'acide ascorbique ou vitamine C.
  • Elle favorise l'absorption du fer et influence a répartition dans l'organisme. Elle joue un rôle dans sa mobilisation d'un compartiment vers l'autre.
  • Elle augmente l'élimination de métaux toxiques comme le plomb et la cadmium mais aussi d'autres polluants.
  • Elle contribue à maintenir sous sa forme active le glutathion, le principal protecteur contre les polluants.
  • Elle régule les niveaux de glucose sanguin
  • Elle favorise la synthèse hépatique de la carnitine, substance organique qui intervient dans l'oxydation des acide gras fournissant l'énergie nécessaire à l'effort musculaire.
  • Elle évite la catabolisme de la phénylalanine et de la tyrosine.
  • Elle favorise la synthèse des catécholamines hormones surrénaliennes qui jouent un rôle essentiel en cas de stress;elle renforce le tonus et permet de mieux affronter la fatigue. C'est un anti-fatigue.
  • Elle participe au mécanisme de défense immunitaire , lutte contre les infections bactériennes et virales. Dans les cellules saines, le milieu n'est pas acide ni anaérobie, la vitamine C agit donc comme réducteur protecteur, producteur d'électrons. 
  • Elle réduit la circulation de l'histamine, un médiateur de l'allergie et de certains accidents de la grossesse.
 
Le Rôle de la vitamine C dépasse cette liste et va plus loin encore. On peut l’administrer par voie intraveineuse pour certains cancers allant à des doses très élevée de 100 à 300 g par jour ce qui représente environ prés de 5000% des AJR.(apport journalier recommandé)
 
  • La vitamine C et le cancer : Elle agirait dans la prévention du cancer selon un triple mécanisme: en inhibant la formation des nitrosamines (substances cancérigènes) dans l'estomac et en neutralisant d'autres toxiques; Elle inhibe la production de radiaux libres qui endommagent les gènes; Elle stimule le système immunitaire.
  • La vitamine C et les affections cardiovasculaires : Elle présente un rôle protecteur dans la prévention des affections cardio-vasculaires en synergie avec la vitamine E et le bêta carotène), de nouveau à travers plusieurs effets:
  1. elle recycle la vitamine E qui protège les graisses circulantes de l'oxydation (une fois oxydées les graisses se déposent sur les artères).
  2. elle diminue la nocivité du tabac sur les graisses circulantes
  3. elle favorise l'élimination du cholestérol par la bile elle contribue à abaisser la tension artérielle.
  • La vitamine C et le rhume : Elle diminue la durée et la sévérité des rhumes et de la plupart des infections virales ,elle retarde avec les autres anti-oxydants l’apparition de la cataracte.
 
 Vitamine C anti-oxydant
 

III)Quels sont les besoins en vitamine C?

Les besoins en vitamine C dépendent de beaucoup de facteurs car c'est la vitamine dont l’organisme a les besoins quantitatifs les plus élevés. Il se chiffrent par plusieurs dizaine de milligrammes alors qu'il se compte en microgramme pour les autres vitamines.
 
Le calcul de la dose quotidienne nécessaire est difficile à évaluer d'autant plus qu'on tend aujourd'hui à distinguer entres doses psychologiques minimales (celles qui sont nécessaires pour éviter les carences) et doses optimales (celles qui assurent un meilleur état de santé). Les besoins varient entre 60 et 200 mg ou plus. Plus récemment c'est une dose de 500 mg par jour qui a été préconisée par certains chercheurs pour obtenir une protection efficace contre les dégâts des radicaux libres.
 
Apport conseillés en vitamine C (Minimum) établie par CNERNA (centre national de coordination des études de recherche sur la nutrition et l'alimentation) en France :
 
  • Nourrissons 35 mg par jour.
  • Enfant de 1 à 3 ans 35 mg.
  • De 4 à 9 ans 40 à 60 mg.
  • de 10 à 12 ans 40 à 60 mg.
 
  • Adolescent de 13 à 19 ans 60 à 100 mg.
  • Adulte 60 à 100 mg.
  • Femme enceinte 70 à 100 mg.
  • Femme allaitante. 80 à 100 mg.
  • Sportifs 800 à 1000mg.
 
Les besoins indiqués sont bien supérieur à ces données nous allons voir pourquoi. Le CNERNA prend en compte 2 facteurs le premier facteur est les variations individuelles de susceptibilité d'absorption et l'autre est pour assurer la marge de sécurité.
L'institut national du cancer américain recommande 200 mg de vitamine C par jour minimum. On est loin dés 60 mg par jour recommandés ici. 
 

Besoins spéciaux

Le sport : La pratique sportive est génératrice de radicaux libres. Bien que des mécanismes adaptatifs se mettent en place, les besoins en substances anti-oxydantes sont plus élevés chez le sportif par rapport à un sédentaire. Les apports en vitamine C devront donc être plus importants chez les sportifs. Les dommages musculaires sont dus en partie à un stress oxydatif. Le stress oxydant est un phénomène qui intéresse beaucoup la recherche, plus particulièrement la Biologie Médicale. Il est défini comme un déséquilibre de la balance entre pro-oxydants et antioxydants, qui peut résulter soit d’une surproduction d’espèces radicalaires soit d’une diminution des défenses anti-radicalaires. Dans les systèmes vivants, l’équilibre production-élimination des radicaux libres est effectivement géré par les cellules. Le stress oxydant provoque une agression de tous les constituants cellulaires mêmes musculaires et est responsable du vieillissement et de l'altération cellulaires. De plus pour fabriquer de l'énergie nécessaire il faut de la vitamine C, quand on en manque on se fatigue plus vite on récupère moins facilement. Une étude a montré qu'une supplémentation en vitamine C chez les athlètes favorise la récupération après l'effort.
 
Chez les fumeurs: le taux de vitamine C est plus bas chez les fumeurs que les non -fumeurs. Chaque cigarette consomme 25 mg de vitamine C. Ce qui correspond a prés de 25%des AJR.
Pour information: la fumée de cigarette ne passe pas seulement dans les poumons, elle passe aussi dans le tube digestif. Elle forme alors des composés cancérigènes: les nitrosamines, qui sont accusés de favoriser certains cancers de l'estomac. Heureusement la vitamine C comme la vitamine E inhibe la formation et l'action des nitrosamines.
Si prise excessive de thé, de café ou de produits épicés car il rendent sensibles l'appareil digestif et empêchent l'assimilation des vitamines.
 
Les femmes enceintes: une carence en vitamine C pendant la grossesse n'est pas sans effet. Augmentation du risque du décollement placentaire, de prématurité ou diminution du poids de naissance... Or selon une étude française 58% des femmes enceintes consommeraient moins de 100 mg de vitamine C et 30% moins de 30 mg. Si vous êtes enceintes ,consommez des aliments riches en vitamine C ou envisagez le prise de compléments de vitamines avec votre médecin.
 
Avec l'âge, les infections, la diabète, la prise de pilule contraceptive ,avec toutes les formes de pollutions ,sous l'influence de n'importe quel type de stress...
 
Goji et fruits riches en vit C et anti-oxydants
 

IV)Sources alimentaires de vitamine C

Les Valeurs de la liste suivante ne sont pas des valeurs absolues puisque la teneur des végétaux dépend de nombreux facteurs : sol,climat ,espèce le degré de maturité, transport...
 
Aliments - teneur en mg/100 g : 
  
  • Cassis frais - 200
  • Goyave en conserve - 180
  • Poivron cru - 127 à 165
  • Brocoli cru - 110
  • Radis noir, poivron cuit - 100
  • Kiwi - 80
  • Brocoli cuit, chou de Bruxelles cuit,cresson,fraise,litchi - 60
  • Riz de veau Braisé - 58
  • Chou rouge cru - 57
  • Céréales enrichies pour petit déjeuner,orange citron frais - 52
  • Chou-fleur cru ,jus d'orange frais - 50
  • Mangue fraîche,lime,clémentine - 42
  • Groseille,pétales de maïs enrichis - 40
  • Jus d'orange pasteurisé,jus de pamplemousse frais,chou-fleur cuit,mâche - 38
  • Cerfeuil frais, jus de citron frais, pomélo - 37
  • Salade verte,chou de Bruxelles appertisé,pissenlit,chou rouge cuit - 35
  • Ail,jus de pamplemousse appertisé - 30
  • Oseille cuite - 26
  • Framboise,melon,ratatouille - 25
  • Foie de veau cuit,nectar d'orange pasteurisé, radis - 23
  • Pourpier feuille cru - 22
  • Chou vert cuit,courgette crue foie de génisse cuit,grenade,myrtille,mûre,nectarine - 20
  • Ananas,bette cuite,tomate crue - 18
  • Cervelle d'agneau cuite - 17
  • Cervelle de veau cuite,céleri rémoulade,foie de volaille cuit,nectar de fruits exotiques pasteurisés,ketchup, taboulé appertisé - 15
  • Citron prêt à diluer,foie d'agneau cuit, petit pois cuit,purs jus de tomates pasteurisé - 14
 
 

Vitamine C et Perte de graisse:

Aujourd'hui, des recherches toutes récentes font apparaître que ce supplément est encore plus attractif pour les athlètes. D'après des scientifiques de l'université de l'Arizona, il semblerait qu'il renforce les capacités du corps à oxyder (brûler) les graisses à des fins énergétiques 
Lors de la conférence de biologie expérimentale qui s'est tenue en 2006 à San Francisco, des chercheurs ont fait savoir que le taux de vitamine C dans le corps (mesurée dans le sang) était corrélé à la masse grasse et à l'oxydation des graisses. Pendant quatre semaines, ils ont fait suivre à 20 hommes et femmes obèses un régime pauvre en lipides qui leur apportait 67% de l'AJR selon les normes U.S. On a également administré aux sujets 500 mg de vitamines C, tandis que l'autre moitié recevait un placebo. Chose intéressante, les scientifiques ont découvert qu'au début de l'étude, les volontaires affichant le taux le plus bas de vitamines C étaient aussi ceux qui avaient le taux de masse grasse le plus élevé.
À la suite des quatres semaines, le taux sanguin de vitamine C avait augmenté de 30% dans le groupe ayant reçu ce supplément tandis que le groupe placebo, le taux avait chuté de 27%. Bien que les deux groupes aient perdu environ 4 kg, le groupe supplémenté en vitamine C avait perdu plus de masse grasse. Dans le groupe placebo, la capacité d'oxydation des graisses avait accusé une baisse atteignant 10%, parallèlement à la diminution du taux de vitamine C de ce même groupe. D'après les scientifiques, le mécanisme d'action de la vitamine C sur l'oxydation des graisses est lié au rôle essentiel joué par ce supplément dans la synthèse de la Carinitine. La carnitine est l'acide aminé responsable du transport des acides gras dans les mitochondries où ils sont brûles pour servir de carburant. L’acetyl-l-carnitine permet également une meilleur circulation sanguine cérébrale. Cela se traduit en une augmentation de l’énergie via une meilleure oxygénation . Il a été démontrer aussi que l’acetyl-l-carnitine peut vous aider à prévenir la chute de votre testostérone après l’entrainement. 
 
carnitine en gélules
 

V) Carence et risque de surdosage en vitamine C:

Signes cliniques : Dans les pays riches, les grandes carences qui se traduisent par les signes de scorbut (déchaussement des dents gencives hémorragie...et mort), font partie de l'Histoire. Les carences peuvent se manifester par des saignements de gencives,la tendance aux ecchymoses(fragilité capillaire). Les symptômes de carence partielle ne sont pas spécifiques: la fatigabilité, la perte d'appétit, la moindre résistance aux infections, les retards à la cicatrisation, les troubles de formation ou de réparation des os, une mauvaise concentration, une dépression, des douleurs musculaires, dentition défectueuse, troubles de sommeil...
 
Pour déceler les déficiences légères ou graves il faut faire un dosage dans la plasma sanguin ou dans les globules blancs(leucocytes).
 
Risque de surdosage : Le Principal effet secondaire d'un excès de vitamine C est la diarrhée. En effet les fortes doses sont très mal absorbées. La toxicité de la vitamine C est donc quasi nulle d'autant que les excès qui seraient absorbés sont éliminés par les urines. Par contre si on manque de vitamine C ,elle est captée par les tissus. La prise de vitamine C peut interférer avec certains dosages. Il faut la suspendre 24 heures avant une prise de sang. La prise de dose allant jusqu'à 150 les AJR en vitamine C peuvent entrainer un accroissement de la mobilisation des minéraux des os, une augmentation de la coagulation, une élévation de la concentration d’acide urique. Mais la vitamine C est inoffensive. Selon les auteurs d’une synthèse parue en 2005, la dose jusqu'à 2000 mg ne présentent aucun danger.
 

Comment prendre la vitamine C et comment la choisir?

La Vitamine C a une demi vie biologique estimée entre 16 et 20 jours, plus la dose ingérée est faible plus elle est retenue par l'organisme, elle peut même dans de bonnes conditions être en partie recyclée, ce qui allonge le temps de présence dans l'organisme.
 
Si vous avez des carences en vitamine C ou que vous avez des signes cliniques il faut éventuellement faire monter le taux sanguin il faut donc des apports importants :
 
  • Pour multiplier le taux par deux il faut en absorber 10 fois plus, soit 1 g à 1,5 g/j à 20 mg/l sang (fractionné en 4 fois toutes les six heures), soit 10 g/j à 40 mg/l sang (fractionné en 4 fois toutes les six heures). La Vitamine C a une structure moléculaire proche de celle du glucose et elle est en concurrence avec cette dernière pour pénétrer dans les cellules. Plus il y a de glucose dans le sang moins il sera facile à la Vitamine C de pénétrer dans les cellules et vice versa. 
  • Si avez un rhume: 2 g par jour et plus dans les premières 24 heures d'un rhume et poursuivez jusqu'au retour de forme
  • Pour les sportifs et athlètes, les personnes soumises à un stress moral et physique ou dont le taux de graisses du sang est trop élevé doivent monter jusqu'à 1g (minimum 500 mg) de vitamine C journalière. Bien répartir les doses le plus possible pour une meilleur absorption.
Les effets de la vitamine C peuvent être multipliés si elle est prise en synergie d'autres nutriments :
 
En présence d'autres antioxydants comme l'acide alpha-lipoïque, les vitamines E et A, la vitamine K, les vitamines du groupe B, la B12, (cyanocobalamine), la B3 (niacinamide),la biotine, les flavonoïdes comme la quercétine, les anthocyanidines, les minéraux comme le sélénium, l'action de la Vitamine C est démultipliée.
 
 

Information supplémentaire sur le produit Peak nutrtion contenant de l'OPC:

Plus de 4000(bio) flavonoïdes donnent leur couleur aux fruits et légumes de même qu’aux plantes médicinales. On les retrouve dans une grande variété d’aliments. Ce sont de puissants antioxydants, protecteurs des cellules contre les dommages des radicaux libres. Les plus connus sont la quercétine que l'on retrouve dans la pomme, l'oignon, la rutine et l’hespéridine (oranges pamplemousses et autre agrumes). Les oligomères proanthocyanidines ou anthocyaniques, les polyphénols sont des flavonoïdes qui sont particulièrement présents dans l’écorce de pin, les pépins de raisin et le vin rouge. 
 
Les Oligomères ProCyanidoliques (OPC), également appelés proanthocyanidines ou oligomères proanthocyanidiques, appartiennent à la famille chimique des polyphénols et plus particulièrement à la classe des flavonoïdes. Il existe deux sources principales d’extraction des OPC : les pépins de raisin et l’écorce de pin maritime. Les OPC ont la faculté de se lier à des protéines en particulier au collagène et à élastine, ce qui permet d’augmenter considérablement la résistance des vaisseaux sanguins. Selon des données, la résistance des vaisseaux doublerait dès les premières 24 heures. Ce renforcement permet d’éviter des maladies vasculaires. Les OPC et leurs métabolites font partie des plus puissants antioxydants . ils sont également définis comme super antioxydants. Ils ne sont absolument pas toxiques, n'ont aucun effet secondaires ne sont ni cancérigènes, ni mutagènes. Ils sont actifs dans les milieux hydrosolubles et liposolubles contrairement à la vitamine C qui n’est active que dans un milieu hydrosoluble. En général ils sont localisés dans les enveloppes des fruits et légumes, dans les graines... En général, ces parties sont rejetées lors de la préparation ou la consommation de ces aliments. L'alimentation en apporte donc peu.
 
Vitamine C + anti-oxydant OPC de chez PEAK
 
Sportivement Vôtre
H. SEKKIOU
avec les conseils du Docteur Guy Puydoyeux.
 
 
 
Ginter. Marginal vitamin C deficiency, lipid metabolism and atherogenesis. Adv Lipid res, 16: 167-220, 1978.
Un riche fermier sauvé par la vitamine C Lypo-Sphérique http://www.supervitaminec.com/fermier-alan-smith-interview-lypo-spherique-super-vitamine-c.html
Sophie Belin et coll. : Antiproliferative Effect of Ascorbic Acid Is Associated with the Inhibition of Genes Necessary to Cell Cycle Progression, PLoS One, février 2009
«Savants maudits, chercheurs exclus», Tome 1 Guy Trédaniel Editeur
 
Escott-Stump S, ed. Nutrition and Diagnosis-Related Care. 6th ed. Philadelphia, Pa: Lippincott Williams & Wilkins; 2008.
Sarubin Fragaakis A, Thomson C. The Health Professional's Guide to Popular Dietary Supplements. 3rd ed. Chicago, Il: American Dietetic Association; 2007

Commentaires

oxydation de la vitamine (en poudre ou comprimé)  par leci05 mars 2014 à 11:51

bonjour,
j'ai une question a propos de la vitamine c (acide l ascorbique)numéro cas 50-81-7.

je voudrais savoir si elle s'oxyde et si il y a danger pour la santé.

ps/mérci de bien vouloir répondre

Dosage de la vitamine C  par Nono Bondjengo05 nov. 2015 à 11:03

Comment peut-on doser la carence en vitamine C chez un individu à partir des analyses. Autrement, les urines peuvent nous permettre de savoir si un individu ou un animal prend bien les aliments riches en vitamine C ?

Nouveau commentaire :

This is a captcha-picture. It is used to prevent mass-access by robots. (see: www.captcha.net)